Les recherches au sein du Laboratoire d'Études de la Santé Cognitive des Ainés (LESCA) portent principalement sur les changements cognitifs associés au vieillissement normal. Trois grands thèmes réunissent la majorité des projets du laboratoire : l'entrainement cognitif, l'entrainement physique et l'étude des facteurs qui influence le vieillissement cognitif.

L'entrainement cognitif

De plus en plus de logiciels promettent de pouvoir "rajeunir les neurones du cerveau" à l'aide de petits exercices sur l'ordinateur ou sur une console de jeu. Malheureusement, les faits scientifiques qui prouvent l'efficacité de ces logiciels commerciaux sont maigres, voir inexistants (voir Owen, Hampshire, Grahn et al., 2010). En effet, les améliorations observés à l'intérieur du jeu reste spécifique au jeu. Autrement dit, les logiciels de stimulation cognitive génèrent peu d'impacts dans la vie quotidienne ainsi qu'aux tests neurocognitifs utilisés en clinique. Ainsi, un objectif important du LESCA est d'étudier les facteurs favorisant la généralisation (aussi appelé transfert) des apprentissages découlant d'un entraînement cognitif vers des tâches non-entraînées. Actuellement, deux projets d'envergure en cours visent à explorer et mieux comprendre ces facteurs. Voici quelques articles auxquels des membres du LESCA ont participé et qui portent sur le sujet de l'entrainement cognitif:

 

L'entrainement physique

Plusieurs méta-analyses (Colcombe, S., & Kramer, A. F., 2003) ont montré que l’entrainement physique a des effets bénéfiques sur la cognition. Cependant, plusieurs questionnements subsistent. Quel type d’exercice et de programme d’entrainement se révèlent le plus efficace? Quelles fonctions cognitives sont les plus affectés favorablement par l’exercice physique? Voici quelques articles auxquels des membres du LESCA ont participé et qui portent sur l’entrainement physique et ses effets sur le vieillissement cognitif:

 

Facteurs influençant le vieillissement cognitif

En plus des facteurs génétiques, un grand nombre de facteurs modulent le processus de vieillissement cognitif : la condition physique, le niveau d’éducation, la nutrition, l’implication dans des activités cognitivement stimulantes, etc. Voici quelques articles auxquels des membres du LESCA ont participé portant sur les facteurs qui influencent le vieillissement cognitif :

Imagerie Cérébrale

Pour pleinement évaluer l’effet d’entrainements cognitifs et physiques, l’imagerie cérébrale permet d’avoir des mesures précises sur l’activation cérébrale avant et après une intervention. La Spectroscopie Proche Infrarouge (fNIRS) est une méthode privilégiée au LESCA puisqu’elle permet de mesurer l’activation cérébrale même lors d’exercices physiques. Voici des articles utilisant la Spectroscopie Proche Infrarouge et l’Imagerie par Résonance Magnétique (IRMf) auxquels des membres du LESCA ont participé :